Les Peintres

Edouard VUILLARD

Le peintre K. X. Roussel dans son atelier de la ruelle de la Coulette à l’Etang-la-Ville (1934-1937) Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris
K.X. Roussel lisant le journal (1894

Edouard Vuillard est né le 11 novembre 1868 à Cuiseaux (Saone-et-Loire).

Au lycée Condorcet, il rencontre K. X. Roussel, Maurice Denis et Lugné-Poe, futur directeur et artiste du théâtre de l’œuvre.

 

Vuillard et Roussel étudièrent d’abord sous la direction d’Ulysse Laillard qui occupait l’ancien atelier de Delacroix.

Plus tard, Vuillard entrait à l’école des Beaux-Arts où l’enseignement de J-L Gérôme dénué d’imagination éloigna Vuillard de la peinture académique. Poussé par Bonnard, Vuillard se dirigea vers l’académie Jullian. Il y rencontra de jeunes révoltés talentueux : Paul Sérusier, Armand Seguin, Paul Ranson, Verkade et Félix Vallotton. Ils prennent Gauguin comme chef de fille.

Vuillard viendra souvent à l’Etang la Ville, où il déjeune avec sa sœur Marie et son beau-frère Roussel.

En 1985, il y loue une maison d’été à la Montagne : « La Jaconette ».

Là, il peint plusieurs portraits de Roussel, des scènes d’intérieur avec sa famille, son jardin, et des vues de l’Etang la Ville depuis sa fenêtre.

A partir de 1888, Vuillard produit plus de 3 000 œuvres. En 1893, Vuillard exécute la décoration scénique du théâtre de l’Oeuvre. Il y apprit à utiliser la détrempe et il se mit à peindre les grands panneaux décoratifs considérés par de nombreux critiques comme la partie pa plus réussie de son œuvre.

Vuillard mourut le 21 juin 1940 à La Baule.

François Xavier ROUSSEL

François Xavier Roussel est né le 10 Décembre 1867 à Lory-les-Metz.

Il rencontre Vuillard, Maurice Denis, et Lugné-Poe au kycée Condorcet.

Le groupe des Nabis se forme à l’Académie Julien où Roussel et Vuillard vont tisser des liens d’amitié avec Bonnard. Plus tard en 1893, son camarade Lugné-Poe, fondateur du Théatre de l’ Oeuvre, invite Roussel, Vuillard, Bonnard et Sérusier à peindre des décors pour son théatre.

Il vient d’épouser Marie, la sœur de son meilleur ami Vuillard.

Roussel expose pendant les six années suivantes au Salon des Indépendants à Paris, et d’autres galeries.

En 1899 Marie et Roussel décident de quitter Paris. Ils ont trouvé une jolie maison avec une belle vue et un vaste jardin situé à La Montagne, dans le charmant village de l’Etang-la-Ville. Tombé, lui aussi,  sous le charme du lieu, Vuillard les y suivra un peu plus tard.

De 1912 à 1938, Roussel peint le rideau du Théatre de la Comédie des Champs-Elysées, divers panneaux décoratifs, et d’innombrables tableaux sur son thème favori: la mythologie.

Il partage avec Vuillard et Bonnard la décoration du Théatre de Chaillot. Roussel participe aussi à la décoration du Palais des Nations à Genève où il réalise un panneau de onze mètres. En 1941, après la mort de son cher ami, Roussel fait don à l’état français de 55 œuvres de son beau-frère.

Roussel est décédé dans sa nouvelle maison de l’Etang-la-Ville en 1944.

Vuillard et Roussel